Pesticides aux Antilles : un rapport évoque un "désastre sanitaire"

retour Retour

Pesticides aux Antilles : un rapport évoque un "désastre sanitaire"

Pesticides aux Antilles : un rapport évoque un "désastre sanitaire"

Selon le cancérologue Dominique BELPOMME, l'utilisation massive de pesticides dans les exploitations agricoles à la Martinique et en Guadeloupe serait responsable d'un "désastre sanitaire". Suite à cette expertise, il va demander une enquête. Pour Dominique BELPOMME, l'utilisation du chlordécone, un insecticide utilisé de façon massive dans les bananeraies jusqu'en 1993, serait à l'origine de problèmes de santé anormalement élevés dans les Antilles françaises. Le professeur soupçonne en particulier ce produit d'être responsable de cancers de la prostate et de troubles de la fertilité. Mais pour l'instant, aucune enquête épidémiologique n'a pu établir de rapport entre le chlordécone et les maladies qui frappent les Antilles. Luc MULTIGNER, chercheur à l'INSERM, estime en revanche que les niveaux d'exposition de la population antillaise ne sont pas à risques : les concentrations en chlordécone dans le sang sont faibles. Commentaire sur images d'illustration alternant avec les interviews de Dominique BELPOMME et Luc MULTIGNER.

durée

01

 

min

 

47

 

sec

Date de diffusion : 17 septembre 2007

Référence :
3444676001013
Crédits :
Producteur: France 2, France 3, France 3 Ouest, Rfo Réseau France Outremer   -   Journaliste : Quenot, Emilie  -  Monteur : Delassaussé, Marc  -  Participant : Belpomme, Dominique  -  Participant : Multigner, Luc
Origine:
Soir 3 Journal   -   Producteur: France 2, France 3, France 3 Ouest, Rfo Réseau France Outremer
Licence :
Clé en main

Référence :3444676001013

Crédits :Journaliste : Quenot, Emilie-Monteur : Delassaussé, Marc-Participant : Belpomme, Dominique-Participant : Multigner, Luc

Licence :
Clé en main
usage à finalité culturelle et réservée aux acteurs du réseau à vocation culturelle :
- en diffusion digitale et événementielle
- valable 5 ans pour l'exploitation digitale
- valable 1 ans pour l'exploitation événementielle
usage à des fins éditoriales
- en vue d’informer le public ou d’illustrer l’actualité,
- en diffusion digitale sur ses services,
- valable 5 ans.
- usage à des fins de présentation et de promotion de l’image, la marque, l’histoire, les valeurs de l’entreprise du contractant
- ou le cas échéant du bénéficiaire
- en diffusion digitale sur ses services et/ou événementiel,
- valable 1 an.
mediaclip est actuellement optimisée pour une résolution minimum d’écran de 1280*756.

Les versions mobile et responsive du site sont en cours d’optimisation.

Merci de votre compréhension

Recherche propulsée par ElasticSuite