Simone de Beauvoir et Delphine Seyrig sur l'antiféminisme et le danger d'un recul des droits des femmes

retour Back

Simone de Beauvoir et Delphine Seyrig sur l'antiféminisme et le danger d'un recul des droits des femmes

Simone de Beauvoir et Delphine Seyrig sur l'antiféminisme et le danger d'un recul des droits des femmes

Débat sur l'antiféminisme avec Simone de BEAUVOIR qui constate que le féminisme est démodé et que les femmes aujourd'hui " ne se rendent pas compte que leurs ainés se sont battues pour leurs droits" . Delphine SEYRIG parle du "danger à ce que l'on recule " et dit qu'il faut "continuer à être féministe sur ces choses que l'on croit acquises " à cela Simone DE BEAUVOIR acquiesce "il y a un vrai danger qui se manifeste notamment aux Etats-Unis" ( en ce qui concerne le droit à l 'avortement) .

durée

01

 

min

 

33

 

sec

Date de diffusion : 14 mai 1985

Référence :
I22178800
Crédits :
Producteur: Antenne 2   -   Réalisateur : Vincent, Henri Pierre  -  Producteur : Merlino, Jacques  -  Participant : Beauvoir, Simone De  -  Participant : Seyrig, Delphine
Origine:
Aujourd'hui la vie   -   Producteur: Antenne 2
Licence :
Clé en main

Référence :I22178800

Crédits :Réalisateur : Vincent, Henri Pierre-Producteur : Merlino, Jacques-Participant : Beauvoir, Simone De-Participant : Seyrig, Delphine

Licence :
Clé en main
- usage à finalité culturelle et réservée aux acteurs du réseau à vocation culturelle.
- en Diffusion Digitale et Evénementiel
- valable 5 ans.
usage à des fins éditoriales
- en vue d’informer le public ou d’illustrer l’actualité
- en diffusion digitale sur ses services,
- valable 5 ans.
- usage à des fins de présentation et de promotion de l’image, la marque, l’histoire, les valeurs de l’entreprise du Contractant
- ou le cas échant du Bénéficiaire
- en diffusion digitale sur ses services et/ou Evénementiel,
- valable 1 an.
mediaclip est actuellement optimisée pour une résolution minimum d’écran de 1280*756.

Les versions mobile et responsive du site sont en cours d’optimisation.

Merci de votre compréhension