retour Retour

Les hommes du GIGN : des qualités physiques et mentales

Les hommes du GIGN : des qualités physiques et mentales

Reportage réalisé à l'occasion des 20 ans d'existence du GIGN, Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale, créé en mars 1974 par le préfet Christian Prouteau alors lieutenant de gendarmerie. Cette unité d'élite dirigée actuellement par le capitaine Denis Favier, compte 87 gendarmes tireurs d'élite formés aux sports de combat, à l'escalade, au parachutisme et à la plongée, mobilisables 24 heures sur 24, 365 jours par an. Reportage au camp militaire de Satory (Yvelines) où l'on assiste à divers entraînements. Le capitaine Denis FAVIER explique que les seules qualités physiques ne suffisent pas pour intégrer l'unité, il faut également une souplesse d'adaptation, une ouverture d'esprit et surtout savoir gérer son mental : "il est important pour nous que quelqu'un connaisse ses limites et sache après gérer son stress, gérer ses émotions pour pouvoir dépasser ses limites". Le rôle de la cagoule est évoqué dans le commentaire. Un membre du GIGN parle de sa satisfaction de faire partie de ce corps d'élite : pour lui l'aura du GIGN est méritée. - Au cours d'un exercice, des gendarmes du GIGN en tenue de mission font irruption dans une pièce et tirent au pistolet sur des cibles représentant des preneurs d'otages / ITW gendarme cagoulé et casqué sur les conditions de cette séance d'entrainement - DP hommes du GIGN en tenue de mission de couleur noire, cagoulés et armés / PE descente d'un hélicoptère le long d'une corde - ITW capitaine Eric GERARD sur les qualités requises pour faire partie du GIGN : "souplesse d'adaptation" et "ouverture d'esprit - - GP PR gendarmes cagoulés - ITW gendarme cagoulé sur l'"aura" du GIGN - retrospective de quelques interventions du GIGN - février 76 : libération d'enfants retenus en otage dans un car scolaire près de JDIBOUTI, PR Christian PROUTEAU - novembre 79 : libération de la mosquée de la Mecque lors d'une insurrection sanglante (images de mauvaise qualité) - novembre 87 : reddition de mutins qui avaient incendié la prison de Saint Maur (Indre) - février 88 : arrestation de Philippe BIDART, chef du mvt indépendantiste basque Iparretarak, au Boucau (Pyrénées Atlantiques) - mai 88 : assaut de la grotte d'Ouvéa en Nouvelle Calédonie - à la caserne de Satory : entrainement des hommes du GIGN au tir au pistolet - ITW Eric GERARD : "Il faut avoir une maitrise totale de l'arme" - exercice d'escalade d'une façade d'immeuble - ITW cap. Denis FAVIER : "Quand on arrive en opération (..) il y a une exigence" - ITW gendarme du GIGN : "(..) Je ne me prends pas pour un supergendarme" unité sur le départ pour une mission.

durée

01

 

min

 

40

 

sec

Dossier : GIGN

Date de diffusion : 26 mai 1994

Référence :
I21155733
Crédits :
Producteur: France 2   -   Journaliste : Tortora, Christophe  -  Participant : Favier, Denis
Origine:
F2 Le Journal 13H   -   Producteur: France 2
Licence :
Clé en main

Référence :I21155733

Crédits :Journaliste : Tortora, Christophe-Participant : Favier, Denis

Licence :
Clé en main
110 ,00 € Hors taxes
icon select
mediaclip est actuellement optimisée pour une résolution minimum d’écran de 1280*756.

Les versions mobile et responsive du site sont en cours d’optimisation.

Merci de votre compréhension

Recherche propulsée par ElasticSuite