retour Retour

La gare de Pithiviers devient un mémorial de la déportation

La gare de Pithiviers devient un mémorial de la déportation

Entre 1941 et 1943, des milliers de femmes, d'enfants et d'hommes juifs, raflés par la police française, transitent par la gare de Pithiviers avant d'être déportés vers le camp d'extermination de Auschwitz Birkenau. La gare a été fermée au public dans les années 1960, elle donc est restée intacte. Elle va devenir un lieu de mémoire de la déportation et un espace à vocation pédagogique. Les images factuelles de la visite organisée pour des collégiens sont ponctuées par les interviews de Nathalie GRENON, directrice du Cercil et du musée mémorial des enfants du Vel d'Hiv et de Laurence WATTECAMPS, professeur d'histoire géographie au Collège d'Ardentes (Indre).

durée

01

 

min

 

31

 

sec

Date de diffusion : 30 mai 2017

Référence :
G2748920_001_015
Crédits :
Producteur: France 3 Orléans   -   Journaliste : Racine, Isabelle  -  Journaliste Reporter D'images : Naizet, Xavier  -  Monteur : Borès, Jean Marie  -  Participant : Grenon, Nathalie
Origine:
19 20 Edition Centre Val De Loire   -   Producteur: France 3 Orléans
Licence :
Clé en main

Référence :G2748920_001_015

Crédits :Journaliste : Racine, Isabelle-Journaliste Reporter D'images : Naizet, Xavier-Monteur : Borès, Jean Marie-Participant : Grenon, Nathalie

Licence :
Clé en main
110 ,00 € Hors taxes

Sélectionner votre licence


icon select
mediaclip est actuellement optimisée pour une résolution minimum d’écran de 1280*756.

Les versions mobile et responsive du site sont en cours d’optimisation.

Merci de votre compréhension

Recherche propulsée par ElasticSuite