Réquisitoire dans le procès de l'Erika

retour Back

Réquisitoire dans le procès de l'Erika

Réquisitoire dans le procès de l'Erika

Reportage consacré au réquisitoire dans le procès de l'Erika qui s'achève ce soir. Le procureur demande la condamnation de la société Total. Commentaire sur des images factuelles, des images d'archives, et des images d'illustration, qui alternent avec les interviews de Maître Jean-Paul LEVY, avocat du capitaine Mathur, et de Maître Daniel SOULEZ-LARIVIERE, avocat de Total. Selon Maître Jean Paul LEVY, la situation de son client, le capitaine Mathur, a été évoqué trop rapidement lors du réquisitoire. Quant à maître Daniel SOULEZ-LARIVIERE, il atteste que les arguments avancés lors du réquisitoire ne sont pas valables. Dominique VERDEILHAN sur place évoque les sommes demandées comme indemnisation par les victimes.

durée

01

 

min

 

44

 

sec

Date de diffusion : 4 juin 2007

Référence :
3362668001002
Crédits :
Producteur:    -   Journaliste : Verdeilhan, Dominique  -  Journaliste Reporter D'images : Brugère, Patrice  -  Participant : Soulez Larivière, Daniel
Origine:
20 Heures   -   Producteur:
Licence :
Clé en main

Référence :3362668001002

Crédits :Journaliste : Verdeilhan, Dominique-Journaliste Reporter D'images : Brugère, Patrice-Participant : Soulez Larivière, Daniel

Licence :
Clé en main
- usage à finalité culturelle et réservée aux acteurs du réseau à vocation culturelle.
- en Diffusion Digitale et Evénementiel
- valable 5 ans.
usage à des fins éditoriales
- en vue d’informer le public ou d’illustrer l’actualité
- en diffusion digitale sur ses services,
- valable 5 ans.
- usage à des fins de présentation et de promotion de l’image, la marque, l’histoire, les valeurs de l’entreprise du Contractant
- ou le cas échant du Bénéficiaire
- en diffusion digitale sur ses services et/ou Evénementiel,
- valable 1 an.
mediaclip est actuellement optimisée pour une résolution minimum d’écran de 1280*756.

Les versions mobile et responsive du site sont en cours d’optimisation.

Merci de votre compréhension